Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Du Vert à l'Orange
  • Du Vert à l'Orange
  • : Le voyage nous mène à la photo. La photo à la nature et à nos animaux. La vie à la réflexion.
  • Contact

Partage

C'est avec un grand plaisir que je partage le contenu de mon blog.
Si vous désirez utiliser les photos je vous remercie de bien vouloir m'en demander l'autorisation et de mettre un lien vers mon blog.

 
Merci de votre compréhension et bonne visite.

Recherche

Archives

2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 14:20

              MONSIEUR  LE  PRESIDENT  SARKOZY


Je suis tombée sur un article de Monsieur Pablo DAVILA dans le journal COOP. Je rêve, est-ce possible ? Un journaliste sur cette planète qui ne suit pas la meute, qui analyse, qui ne nous abreuve pas de faits (de critiques devrais-je dire) ressassés depuis des mois !

Je me permet de copier cet article qui me parait judicieux :

-------------------------------------------------------------------------------------

              Mais que veut le peuple, Carla ?


Voilà qu'ils s'en donnent à coeur joie, au pays de la  "Révolution" et du royalisme déclaré hors-la-loi.

Et quand on pense aux millions que brasse le bizness...

En France, lapider un président de droite ça ne fait pas seulement chic : ça rapporte. Pas seulement de l'argent. Vous me suivez. Pour redonner à bouffer à une gauche en perte d'idéal et d'idées, il fallait bien trouver un talon d'Achille à celui qui en a encore, des idées.

La manne est tombée du ciel sous les traits de la noble Carla Bruni, la Marie-Antoinette des temps présents.

Manque de pot, Carla est l'antithèse de la potiche ; même pas mauvaise musicienne la fille, loin de là. Alors on la dit "mangeuse d'hommes". On compare son faciès avec celui de l'ex-première Dame de France.

On nous sert du "Vade retro Sarko" à tout va.

Et désormais, ils le tiennent les bougres ! Ces gardiens de la Vraie Morale et du journalisme pour surdoués.

Désormais, Nicolas est fichu.

Lorsque la jalousie primaire vous dicte d'abattre quelqu'un,  rien de ce qu'il fait ne sera jamais assez bien fait. Ses péchés se multiplient par mille. 

Alors quoi ? Alors ça : que celui qui, le coeur brisé, n'a jamais accepté les avances d'une Carla Bruni,  jette donc la première pierre.

Ce n'est pas moi qui la jetterai.

                                                                   Monsieur Pablo DAVILA
-------------------------------------------------------------------------------------

La révolution, le royalisme : la jalousie primaire me semble très juste. Tout est là. Pauvre Président, il n'a rien compris, à son âge.

Mais quelle idée de dire ce que l'on pense faire, de se promener heureux, de courir, de ne pas sortir de la cuisse d'un royaliste, d'être fils d'immigré, de prendre dans son équipe des gens de toutes races, d'idéologies différentes... de se remarier si vite avec une chanteuse.

MAIS VOILA ! La France est loin de sa révolution, la gauche est noyée, perdue dans son flot de critiques, incapable de voir quelle "EST" le royalisme. 

Dire ce que l'on pense faire ; encore faut-il que la meute lui en laisse le temps.

Se promener heureux et courir ; de nos jours en a-t-on le droit ?

Monsieur Le Président est raciste, il déteste les Cités, il travaille avec des "vendus"... et j'en passe. Que dirait la meute s'il était un "sang pur", avec seulement de petits français blancs dans son gouvernement ? Il a fait ce que la gauche n'a jamais fait.

Se remarier si vite ; il me semblait que l'ex-première Dame de France était partie en vadrouille quelque temps. Evidemment, la nouvelle Dame de France est charmante, loin d'être bête, bref à la hauteur de son poste. Elle a de la tenue et par dessus le marché elle n'a même pas besoin de l'argent de la République ! Certains en ont mal aux tripes.

La liberté de la presse, télé... Si mes souvenirs sont bons, n'avons-nous pas eu un Président de gauche qui a caché l'existence de sa fille ? Pourquoi ? La peur de la meute en furie ? Je le comprend.

Les journalistes, durant cette époque démocratique, n'ont pas lâché le morceau ! Pour quelle raison ? Soyons hypocrites ! Le bonheur des médias.

Il serait si bon que les journaux et autres oublient un peu M. Sarkozy, il sera temps de juger plus tard. Laissons-lui un peu de liberté de mouvement.

Et il a une si jolie petite épouse.

Merci Monsieur DAVILA, un bon moment de lecture, agréable, différent. 

Mais n'avez-vous pas peur d'être linché ?




Partager cet article

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans HUMOUR AU VITRIOL
commenter cet article

commentaires

marie-claude 02/03/2008 19:17

Ooohh comme j'aime ce Monsieur Davila...!! comme je suis d'accord avec ses propos! Un grand Bravo pour cet article...enfin un journaliste qui ose...que ça fait plaisir.
J'ai été de gauche et la première fois que j'ai voté à droite, volontairement donc, car y'a eu un précédent, mais on n'avait pas vraiment le choix, c'est pour Sarko. Et depuis, j'ai carrement honte d'avoir pu voter à gauche quand je lis tout ce que ces bien-pensants et autres donneurs de leçons à la noix osent écrire, osent cracher...
J'espère quand même que Sarko va s'accrocher et faire ce qu'il a promis dans sa campagne. Il faut absolument arriver à faire bouger cette pauvre France qui se regarde le nombril depuis bien trop longtemps.

Mamago 03/03/2008 09:47

Je dois avouer que l'article de M.Davila m'a étonnée et fait réfléchir. Et oui, comme le dit le proverbe "il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis"