Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Du Vert à l'Orange
  • Du Vert à l'Orange
  • : Le voyage nous mène à la photo. La photo à la nature et à nos animaux. La vie à la réflexion.
  • Contact

Partage

C'est avec un grand plaisir que je partage le contenu de mon blog.
Si vous désirez utiliser les photos je vous remercie de bien vouloir m'en demander l'autorisation et de mettre un lien vers mon blog.

 
Merci de votre compréhension et bonne visite.

Recherche

Archives

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 06:45

                  UNE PROMENADE SUR LE PILATUS


A la descente du bateau nous traversons un passage souterrain pour arriver à la gare. Les artistes sont partout !

    

Nous avons choisi le "Circuit Doré" avec départ de Lucerne en bateau, le train à crémaillère à Alpnachstad, le téléphérique, la télécabine et retour au centre ville en bus.

Nous voilà arrivé au départ du train à crémaillère. Ce chemin de fer est le plus raide du monde (48%) et nous emporte à 2132 m d'altitude. Il parait que de là-haut la vue est de rêve !

                      
                       

Effectivement... c'est raide !

                            

La VUE, rien que de la brume ! Nous sommes dans les nuages qui nous séparent de Lucerne, du Lac, enfin ! De la vue de rêve.

                          

Nous n'allons pas démoraliser, direction le Chemin Ecolo. Très intéressant. Nous y découvrons une partie de la faune et de la flore de la région du Pilate, plus de 900 plantes y poussent dont un bon nombre protégé. J'ai le vertige...

                      
                      

     

Puis la roche imposante et cette plante qui la traverse délicatement.

      

Dans la prairie les bouquetins broutent et l'Alpendohlen les regarde.

     

L'alpendohlen ou choucard à bec jaune se pose un instant. Nous prenons un grand plaisir à le voir voler tel un avion de voltige.

                   

Ici, une sorte d'écrevisse ?

                   

Là, la belle vue sur Lucerne...

                   

Nous avons même droit à une exposition de Hans Erni (1909), peintre suisse très connu originaire de Lucerne. Il a immortalisé plusieurs légendes et mythes qui entouraient le Pilate.

Au Moyen-Age, par exemple, les gens étaient persuadés qu'un dragon portant bonheur et des esprits malins peuplaient les gorges et autres failles. Et l'on disait que l'âme errante du conquérant romain Ponce Pilate avait enfin trouvé le repos dans l'ancien lac du Pilate. Voilà pourquoi il avait été longtemps défendu d'escalader le Pilate. Maudit soit celui qui dérangerait la montagne ! (source Pilatus Lucerne).

                     

Nous redescendons en téléphérique sans oublier la descente en luge d'été la plus longue de Suisse (1'350 m).

 
 

Puis télécabine, nous apercevons enfin quelques beaux paysages.

 

Et juste là des myrtilles à profusion, nous sommes malheureusement dans la télécabine !

                     

Nous allons prendre le bus qui nous emmènera au centre ville. Bonne Chance

                    

Un dernier souvenir du Pilate le chant du cor des Alpes dans la brume.

                                                   

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 16:00

              LE LAC DES QUATRE-CANTONS

Je vais vous faire faire une petite visite de Lucerne, une véritable petite perle, située au bord du Lac des Quatre-Cantons, au pied des montagnes Rigi, Pilatus et Stanserhorn. Un plaisir de se promener dans ses rues avec ses maisons à encorbeillements peintes, ses églises, ses places, ses ponts.

Mais pour commencer, en bateau, sur le Lac des Quatre-Cantons ( Uri, Schwytz, Unterwald et Lucerne) pour arriver au Mont Pilatus.

                    

Départ avec une vue sur le Collègiale Hofkirche, la principale église catholique de la ville. Elle est le centre religieux des chanoines de St Léger et St Maurice. Au VIIIème siècle un monastère bénédictin est fondé. Un incendie détruit l'église en 1633. En 1645 elle est reconstruite, elle est la plus grande cathédrale suisse de l'époque de la Renaissance.

                         

                   Nous nous éloignons gentiment du quai et de la ville.

  

                       Le cygne glisse tranquillement sur les eaux. 

                    

                                      Le drapeau flotte au vent.

                    

                           Hôtels et Palace regardent les touristes.
   

                  Dans la brume, sortant des eaux,  le Pilatus apparaît.

                                    

                                     Lac, montagnes, nuages...      

               Mais que vois-je à l'horizon ? Un couple de fausses cigognes et...

                            

                                   Mam'zelle qui montre ses fesses.

                            

Nous apercevons le train à crémaillère du Stanserhorn, datant de 1893, qui monte à travers champs et forêts.

                            

                                       Ici, les maisons au bord du lac.

                             

                              Là, cygnes et canards profitent du soleil.

                             

                          Le bateau nous emmène vers notre destination.

   

              Un petit coup d'oeil mécanique, incroyable, tout est comme neuf.

                              

                                     Tout fonctionne à merveille.

                            
 
                                                             Il sort d'usine ce moteur ?

                           

                                        L'homme soigne sa machine.

                           

       Arrivée à destination après une traversée agréable sous un temps superbe.

                           

                                 A bientôt pour la montée au Pilatus.

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 06:35

               UNE PETITE VILLE VAUDOISE

Une balade dans une charmante petite ville vaudoise Nyon. Elle est située à environ 20 mn de Genève, au bord du Lac Léman.

                         

Il est très agréable de flâner au bord du lac et dans le parc.

    
                           


Nyon a été fondée vers 46 - 45 av.JC par Jules César qui, après la conquête de la Gaule, implante la Colonia Iulia Equestris sur les bords du Lac Léman et construit la ville de Noviodunum. Son centre se trouvait au même emplacement qu'aujourd'hui.

Son histoire est retracée au Musée Romain de Nyon avec une riche collection d'objets. Le Musée se trouve dans la Basilique du Forum.

Tout les deux ans, le Musée organise Le Festival International du Film d'Archéologie de Nyon. Le sixième aura lieu en 2009.

                                               
                                                        Jules César                           Lac et montagnes

Aujourd'hui, la visite du château qui aurait été construit par les Cossonay-Prangins, puissants seigneurs, vers le milieu du XIIème siècle. Il a toujours été un bâtiment administratif.

En 1293, il devient la propriété d'Amédée V, Comte de Savoie qui l'offre à Louis 1er. En 1536, départ de la Maison de Savoie et arrivée des Bernois dans le canton avec la Réforme. La région catholique devient protestante.  C'est en 1804 que la ville achète le château.

Depuis 2006, le château qui a été complètement rénové est ouvert au public. Nous pouvons admirer ses porcelaines de Nyon, ses tableaux et apprendre son histoire. La vue de là-haut est superbe.


                                  
                                        Exposition "Course de sacs"                              Serait-ce Anne ?


     
                                                                                          Le Lac Léman

                 
                                                                                           La ville

                         
                                                                                  Vue décorée

                                               
                                                                                    Ville et château

La visite du château terminée nous décidons de revenir prochainement pour profiter des ruelles et du lac.

J'oubliais, toute les années en juillet a lieu le Paléo Festival de Nyon avec de nombreux concerts.

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 06:00

     TRIBERG SES CASCADES ET SES COUCOUS

Une petite balade dans le centre de la Forêt Noire avec ses sapins, ses beaux paysages et ses belles fermes.

                      
                                                                                   La Forêt Noire

                     
                                                         Tout le monde n'est pas en vacances


                               
                                                                La ferme et son toit de chaume

                    
                                                                                    La grange

Les plus hautes cascades d'Allemagne se trouvent à Triberg dans la Forêt Noire. Il fait bon se promener parmis ses arbres, ses animaux et les clapotements agréables des cascades de la Gutach. Il y a trois ittinéraires ;  cascade, nature et culture.

                   
                         Nous commençons la montée et rencontrons notre premier écureuil...

                                  
                                                                      ... sauve qui peut !

                                     
                                                                          Les cascades...

                     
                   
                   
                   

                                                        Oh ! voilà de nouveaux petits gourmands
   
   

                                                             Et maintenant la descente à travers bois
                           

                                                                      Le ciel nous fait un clin d'oeil
                        
                        

                                                Ici, les arbres et leurs racines qui ont une fois vécus
                        
                                           
                                            

                                                                                Et encore à grignoter...
    
                         
                                          Ils ne sont pas tous farouches, la gourmandise l'emporte.

                                
                                     Oups ! Yaourt-framboise, ce n'est pas l'écureuil qui l'a mangée...

Puis nous rentrons par la route des coucous. Il y en a des petits, des géants, avec des personnages, de la musique et le fameux coucou. Cette route s'étend sur env. 320 km. Nous n'en avons fait qu'une petite partie. L'industrie horlogère est très importante en Forêt Noire. 

                        
                        
                                                                 Et ce n'est pas le plus grand !!!

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 06:00

            LE CHATEAU DES HOHENZOLLERN

                     

Après Beuron, nous arrivons à Sigmaringen. Cette ville est située dans le sud de l'Allemagne et elle est traversée par le Danube. Elle est connue pour son château qui durant la seconde guerre mondiale servit de siège au gouvernement de Vichy en exil.

                     

                     

                                        

Cette ancienne forteresse pourrait dater de l'époque romaine. Elle est mentionnée pour la première fois en 1077. Le château passe du roi Ferdinant Ier au comte Charles Ier de Hohenzollern en 1535, il est depuis la propriété des comtes et princes de Hohenzollern. Le château est restauré après un incendie en 1893.


                                 

Les photos sont interdites à l'intérieur. Nous arrivons dans la cour du château et entrons dans la Salle des canons pour monter par l'escalier d'honneur où sont exposées de superbes tapisseries. Puis le Salon noir, le Salon rouge, la Galerie portuguaise avec ses tapisseries des Flandres, la Fontaine de Neptune, la Salle des Ancêtres... avec des meubles d'origine, tableaux, vaisselles. La Salle St Hubert avec ses trophées de chasse.


                                           

                      

La salle des Armes avec une exposition allant du 14ème au 20ème siècle, armures, arbalètes, fusils et même une orgue de mort qui serait l'ancêtre de la mitrailleuse. Cette collection privée est l'une des plus importantes d'Europe avec plus de 3000 pièces.

Le Musée de l'Ecurie Royale où nous admirons de nombreux carrosses, calèches ainsi que des traîneaux et
même des chaises à porteurs.


       


                                   Puis ses chapelles et églises.


                         

                      


En face du château, l'Eglise de Saint Jean l'Evangéliste est une beauté.

            
                     

                     


Une belle visite dans cette jolie petite ville animée avec ses maisons à colombages.


                               

Nous avons encore quelques heures et nous décidons de partir à Pfullendorf au Seepark jouer au mini-golf.

                        
       

Nadine nous l'avait conseillé et le déplacement en valait la peine. Génial, nous nous sommes régalés. Le parcours est très original et amusant et nous avons bien rigolé en écoutant les cris du château hanté, la youtz, etc.

Après cette belle journée, moment de détente à l'Auberge Lippachmühle.

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 06:00

             ABBAYE BENEDICTINE DE BEURON

                                           

Nous allons faire une petite halte à Beuron dans le Land de Bade-Wurtemberg.  Petit village perdu au fond de la vallée mais connu pour sa belle Abbaye Bénédictine du XIème siècle. Dommage que l'on ne puisse visiter que son église, ouverte tous les jours.

       

                          

                          
                          
                          
                           

L'Abbaye abrite une Ecole des Arts. Verkade y rencontra le Père Lenz en 1893. En 1894 il y est admis comme moine-peintre et suit la théorie artistique rigoureuse de Lenz  :

"De même que la musique repose au point de vue de la mélodie et de l'harmonie sur les rapports des nombres, de même les arts plastiques ne peuvent s'en passer". J'aime la phrase... le principe aux artistes de décider.

Nous y trouvons également le Mémorial Edith Stein qui fut arrêtée par les SS en 1942 et déportée à Auschwitz-Birkenau en tant que Juive-Catholique.

Et, une promenade sur le petit pont de bois (1801) qui permettait d'accèder à l'Abbaye moyennant paiement.

                                
                                                                        Tarifs pour passer le pont

                       
                                                                                         Le pont...

    
                                                                                 et son architecture

    
                                                             Sous le pont l'eau passe tranquillement

                            
                               Un village perché sur son rocher             Réservoir d'eau pour le train
 
                              

Nous partons pour Sigmaringen et laissons derrière nous les moines et l'Abbaye silencieuse.

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 00:00

REFLETS DANS LE LEMAN 


LE JET D'EAU ET SON MANTEAU DE DIAMANTS 

BONNE JOURNEE

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 06:00

      SCHILTACH LA VILLE AUX COLOMBAGES



Aujourd'hui je vais vous faire visiter une jolie petite ville que j'aime beaucoup. Schiltach est la ville des tanneurs et des flotteurs où il fait bon flâner entre ses maisons à colombages.  

                               

Cette ville a été presque totalement détruite par le feu, trois fois en 80 ans, mais l'architecte Heinrich Schickhardt a collaboré à la reconstruction du coeur de la ville de 1590 à 1593. Un incendie en 1533 se termina par  la conduite des sorcières au bucher !

                        
      
                          
                          
                                             

Le commerce du bois était la principale source économique de la ville et s'étendait jusqu'au Pays-Bas. C'est en 1894 que le dernier radeau commercial flotta de la Kinzig jusqu'au Rhin. Le Musée raconte la production du bois dans les forêts locales, le commerce, le flottage, la fabrication de meubles.

                         
                              

La tannerie était également une source économique qui existe encore aujourd'hui. Environ 60'000 peaux sont tannées chaque année. L'eau était primordiale pour les tanneurs.

                          

De grandes entreprises se sont implantées. On peut y visiter l'usine Hansgrohe sur réservation, prenez votre maillot de bain, vous pourrez même tester les salles de bains... Son musée retrace l'histoire des bains du Moyen-Age à nos jours.

Le Musée de la Pharmacie est l'un des plus grands musées privés d'Allemagne, il fut inauguré en 1989.

 

La mairie de la commune de Lehengericht se trouvait autrefois en territoire étranger. Elle est située sur le point le plus élevé de la Place du Marché. Elle se distingue du reste de la ville par ses peintures et son pignon en escalier. Elle fut construite en 1593.

                                       

A bientôt pour une petite visite rapide de Sigmaringen et de son château.

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 06:00

            FREILICHT MUSEUM NEUHAUSEN

                                                 
                                                                            Ici, le houblon pousse

Aujourd'hui, nous décidons de visiter le Freilicht Museum en plein air. Pour ceux qui connaissent Ballenberg, le même style en plus petit.

    

D'anciens bâtiments ont été démontés et remontés pour être conservés dans ce musée.

Nous avons pu y découvrir une église, une ancienne école avec ses tables, son alphabet, ses gravures. Doucement... ne dérangeons pas les élèves pendant le cours. 

    
    
                            

Des maisons, des fermes. Entrons dans la cuisine où le fourneau chauffe et sèche le linge qui vient d'être lavé. Les draps sont repassés puis rangés dans l'armoire. Nous nous promenons dans une époque passée.

                                                    
    

Et pourtant... je songe à cette ferme visitée en Hongrie dont je vous ai parlé et qui, aujourd'hui, ressemble à celle-ci.

Le moulin fonctionne encore et nous entendons le chant de l'eau sous la roue, la scierie nous fait découvrir son travail en grinçant. 

                   

Continuons la promenade, le houblon et les jardins à l'ancienne sont superbes.

    
    

La Famille Ane, pas beau ce petit ? Et le porc "cul noir" est original.

Nous découvrons le travail, l'artisanat et la vie d'antan.

 

La suite prochainement avec la fête du cheval de trait au  musée.

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article
29 juillet 2008 2 29 /07 /juillet /2008 06:00

       PARC NATUREL DU DANUBE SUPERIEUR

L'Auberge Lippachmuehle se trouve dans la Schwäbischen Alb, sud de l'Allemagne. Elle est une des plus belles régions de randonnées et elle est classée "Sentiers de Randonnées de Qualité". La route de montagne du Danube passe juste devant le restaurant où les randonneurs font une pose avant de reprendre le sentier. Nous sommes allés à Böttingen. La nature est belle.

                                         
   
                         Bonjour "Le Bigorneau"                                                              Les fleurs 

                      
                                            Ces deux magnifiques fontaines ; je préfère la première
                      
                       
                                       Nous arrivons à Böttingen.

              
                                        L'église du village et une charmante vrai grand-mère      

         
                 Très jolie déco devant une maison                   Au retour l'apéro, moi Apfelschorle

Pour info l'Apfelschorle est un jus de pomme avec de l'eau minérale gazeuse, cette boisson est rafraîchissante et agréable. Vous pouvez également boire le weinschorle, le jus de pomme est remplacé par du vin blanc.

Santé. Prochaine visite le Freilicht Museum Neuhausen.

Repost 0
Published by Mamago Mamago - dans VOYAGES-BALADES
commenter cet article